La transition numérique dans les métiers de l'Infra

Interviews face caméra

Dans ce nouvel article dédié  aux enjeux de la transition numérique, nous vous proposons de retrouver notre groupe face caméra. En effet, après la table ronde collective, nous avons proposé à nos intervenants du jour de prendre place individuellement devant la caméra, afin de répondre à 3 questions.

Présentation de l’équipe :

• Abdelhafid Khelidj : Professeur et responsable de la licence Génie Civil est chercheur à l’Institut de recherche en génie civil et mécanique.
• Arnaud Pertué : enseignant et directeur études de la Licence professionnelle conduite de projet et de travaux publics
• Gérome Seguettes : enseignant Génie Civil
• Clément Dhalluin : Étudiant en licence Conduite de projet et de travaux publics
• Alexis Penec : étudiant en licence Conduite de projet et de travaux publics
• Anais Lemonnier : étudiante en licence Conduite de projet et de travaux publics
• Yann Derrien : Directeur Commercial GEOMENSURA
• Nicolas Bernier : responsable des études dans une agence de l’entreprise CHARIER et vacataire auprès de l’IUT

la question du jour : Quelle est la place du numérique aujourd’hui et demain ?

 

 

Enseignants
Pour Gérome Le numérique est présent toute la journée tant sur le plan personnel que professionnel. Il est aussi au cœur de la pédagogie déployée auprès des étudiants. Demain les outils évolueront et les étudiants aussi, il faudra donc rester en veille.
Pour Arnaud le numérique est un outil qui facilite la communication avec les étudiants ou les entreprises partenaires, notamment avec les réseaux sociaux.

Chercheur
Pour Abdelhafid le numérique est un changement profond et rapide vécu par notre société. Il faut placer le numérique dans notre vie professionnelle et dans toutes les entreprises, quelles que soient leurs tailles. On ne peut pas échapper au numérique. Débat autour de la place du numérique aujourd’hui et demain

Étudiants
Anais, utilise le numérique au quotidien pour dessiner, faire des plans, aux différents stades de ses projets. Alexis et Clément quant à eux utilisent le numérique dans la préparation et dans le suivi des chantiers. Le numérique de demain s’incarne pour eux dans des outils toujours plus fluides, intelligents et connectés.
Professionnels
Pour Yann, Nous sommes dans une phase de révolution numérique, les choses vont de plus en plus vite, et ne s’arrêteront pas. Il faut donc aller de l’avant.
Pour Nicolas, la place du numérique en entreprise a fortement évolué vers des outils de modélisation et cela en seulement quelques semestres. Mais le numérique c’est aussi des supports. Il sort du bureau avec des tablettes et vient intégrer la vie de chantier pour les pointages par exemple. Demain il imagine beaucoup d’usages. L’espoir tourne autour du BIM pour que tous les métiers communiquent facilement et que tous travaillent ensemble autour de la maquette numérique.

Nous vous inviterons à découvrir la suite de ces interviews dans la troisième partie.

 

Recevez mensuellement les derniers contenus publiés sur le blog de l'infra