La transition numérique dans les métiers de l'Infra

Bienvenue dans ce troisième épisode, dédié à la transition numérique. Toujours face caméra, nos étudiants, enseignants et chercheur répondent à une nouvelle question  :

Quels seront les nouveaux usages, les nouveaux métiers ?

 

 

Enseignants

Pour Gérome les nouveaux usages seront pédagogiques, on pourra développer des séquences de formation en immersion grâce à la réalité virtuelle, pour interagir avec la maquette numérique par exemple.
Arnaud précise quant à lui que les contenus des formations ont été modifiés afin de coacher les étudiants sur l’organisation en termes de moyen humain dans l’entreprise. L’accent est mis désormais sur le management, la conception et la préparation des chantiers qui sont fortement impactés par le numérique.

Chercheur

Il y aura des nouveaux métiers aussi bien sur la conception du logiciel que dans son utilisation selon Abdelhafid. Le numérique, pour lui, c’est aussi les données et les métiers de demain doivent évoluer vers un traitement rapide des données, comme dans les projets Smart City par exemple.

Étudiants

Clément pense au récolement en direct sur les chantiers avec un smart phone ou une tablette. Il imagine des nouveaux métiers pour gérer la maquette et toutes les informations en direct, pendant la réalisation des travaux.
Anaïs pense davantage à l’amélioration des liens avec les autres métiers, à ajouter des outils de planification et toujours plus d’informations, de données à la maquette numérique.
Alexis se projette dans la réalité augmentée pour présenter le chantier à tous les intervenants. Il imagine visualiser, sur une tablette, l’ensemble des tâches à réaliser et gagner en rentabilité. Côté métiers c’est autour de la création de la maquette qu’ils les voient projeteur BIM ou coordinateur BIM. Débat autour des nouveaux usages liés à la transition numérique

Professionnels

Beaucoup de postes vont évoluer, pour Yann, le métier de géomètre de demain, n’aura rien à voir avec celui d’aujourd’hui. Les passerelles entre les différents métiers seront de plus en plus nécessaires. La communication entre les outils et les personnes est pour lui au cœur de la transition numérique.
Nicolas a testé de nouveaux usages et métiers avec les étudiants, pour imaginer plutôt des évolutions dans les fonctions et les compétences que des nouveaux postes, notamment pour, les géomètres, les conducteurs de travaux et les chefs de chantier.

Un tout dernier épisode sur ce thème vous attend dans quelques jours. Alors encore un tout petit peu de patience pour tout savoir sur ces regards croisés sur la transition numérique.

(Re)découvrir la première partie.

(Re)découvrir la deuxième partie.

Recevez mensuellement les derniers contenus publiés sur le blog de l'infra