Le talus représente une surface de terrain inclinée, servant à stabiliser les travaux de terrassement. Il est généralement positionné latéralement à un axe (route, voie ferrée, chemin, berge, digue…) ou à une plateforme (parking…).

Les pentes de talutages sont généralement pensées par rapport aux contraintes d’effondrement naturels des matériaux. Dans certains cas, l’usage de techniques alternatives permet d’éviter la réalisation de talus (talutage).

On notera par exemple, l’usage de plaques de blindage en réseau et/ou de parois berlinoises, de murs de soutènement sur des terrassement conventionnels. Ces techniques sont parfois couteuses, cependant elles permettent la sécurisation des ouvrages et l’optimisation des surfaces.