Les contours du métier de BIM Manager

Dans ce premier épisode de notre série BIM, BIM_ons, BIM_ez nous souhaitons savoir ce qui se cache derrière ce nouveau métier particulièrement en vogue aujourd’hui et porteur de changements notamment dans l’infrastructure (Infra pour les intimes !).

Avant l’interview d’un BIM Manager (épisode 2), posons donc le cadre de ce métier en répondant à ces 3 questions :

  • Quels sont les grands contours du métier de BIM Manager ?
  • Quel est l’avenir du métier de BIM Manager dans l’Infra ?
  • Le BIM Manager est-il un logiciel ?

Quels sont les grands contours du métier de BIM Manager ?

Comme le domaine de la construction, un BIM Manager est un métier qui possède des positionnements qui diffèrent selon la structure dans laquelle il évolue : une entreprise, un bureau d’études, une maîtrise d’ouvrage… et cela peut avoir un impact sur son statut et son niveau d’implication. A contrario, son rôle est peu ou prou le même.

BIM Manager dans une entreprise : il ne va gérer que le processus BIM lié à sa structure. Il aura donc une vision parcellaire (sauf peut-être dans le cas d’une entreprise générale).

BIM Manager dans une maîtrise d’ouvrage : il devra gérer l’ensemble d’un chantier et aura donc une vision beaucoup plus globale d’un projet.

BIM Manager rédige la Convention BIM
Le BIM Manager rédige la Convention BIM

Le rôle du BM reste cependant souvent le même, à savoir rédiger la convention BIM.

« Une convention BIM se dénomme différemment selon la typologie de l’entreprise. Ainsi, on parle aussi de cahier des charges (il reprend les objectifs et les contraintes de la maîtrise d’œuvre) ou davantage de « convention BIM » pour un bureau d’études ou de « plan d’exécution BIM » pour une entreprise de travaux. »

Quel que soit son nom, ce document reprend les objectifs de chaque « participant » à la réalisation de la maquette numérique. Il doit répondre à la question : Comment va-t-on faire pour y arriver ?

Le rôle du BIM Manager est donc de :

  • Faire la synthèse et d’identifier les différents acteurs d’un projet,
  • Établir les plannings de restitution de la maquette numérique afin de cadencer le projet,
  • Définir avec les entreprises, dans un mode collaboratif, les contrôles que le BIM effectuera sur la maquette et les différentes échéances (cela afin de soulever d’éventuels problèmes et voir avec les entreprises qui pourra les résoudre)
  • Faciliter l’anticipation des problèmes techniques en cohérence avec les objectifs définis dans la convention BIM.

Quel est l’avenir du métier de BIM Manager dans l’Infra ?

Force est de constater qu’un BIM manager dans l’infra est un nouveau métier. Nous avons donc encore peu de recul et donc de visibilité quant à son évolution. Il est difficile de se projeter sur le BIM Manager de demain, car cela implique beaucoup de changements et d’évolutions. Peut-être qu’il s’apparentera à un rôle de chef de projet qui aura acquis des compétences de management BIM ? Mais cela reste à voir.

Ce métier est présent dans le bâtiment depuis 6 ou 7 ans, alors qu’il est encore très récent dans les métiers de l’Infrastructure et des VRD. Son rôle reste encore probablement un peu flou. Entre celui de la modélisation, de la coordination, cela reste donc à affiner mais comme dans le bâtiment, c’est bien lui qui est, finalement, responsable du rendu global et de la cohérence du projet.


Le BIM Manager est-il un logiciel ?

Non, loin d’être un logiciel, le BIM Manager a avant tout un rôle social fort à jouer. Ce médiateur des temps modernes doit consolider, réguler et faire monter en compétence les plus novices. Son rôle est donc capital pour apporter de la pédagogie et perfectionner le monde de l’Infra.

« Dans l’infra, la mission du BIM manager est d’accompagner et de faire progresser l’ensemble de la profession »

Mission du BIM manager
Les missions du BIM manager dans l’Infra

Une vigilance s’impose néanmoins, car un décalage s’annonce avec les futurs jeunes diplômés. En effet, la théorie enseignée dans les écoles, du type Master BIM, ne reflète pas toujours la réalité des changements réellement opérés dans les entreprises. Les nouvelles générations devront donc elles aussi faire preuve de pédagogie afin de faire accepter les changements à des collaborateurs déjà bien bousculés et souvent pressurisés ! Le changement prend du temps…

Léonard sait d’ailleurs bien de quoi il en retourne, étant passé lui-même par de nombreuses étapes :

  • Formation sur des logiciels métiers,
  • Plans d’exécution pour une entreprise de travaux,
  • Conception en bureau d’études VRD,
  • Formation certifiante BIM.

Tout cela lui permet aujourd’hui d’appréhender les modes de fonctionnement et prêcher ainsi UNE bonne parole en entreprises.

« Aujourd’hui, mon rôle est notamment d’accompagner les entreprises pour les aider à répondre à une convention BIM, leur expliquer comment cela fonctionne et décrypter avec elles les souhaits du BIM Manager. Ce sont donc de nouveaux chantiers à la clef, car le BIM devient obligatoire et cette tendance n’est pas près de s’inverser ».

Le cadre étant posé, tournons-nous vers un BIM Manager en chair et en os afin qu’il nous donne la vision concrète de son métier.


Découvrez le second épisode de notre série. BIM, BIM_ons, BIM_ez – Interview d’un BIM Manager

Pour ne pas manquer sa publication, inscrivez-vous à notre newsletter !

flèche vers le bas

Recevez mensuellement les derniers contenus publiés sur le blog de l'infra